Les bases pour apprendre à danser le Sirtaki

Les bases pour apprendre à danser le Sirtaki

Parmi les danses les plus populaires, nous pouvons nommer celle du Sirtaki. Associée à la Grèce, cette danse y tient ses origines et représente la manière de vivre grecque : profiter pleinement du quotidien et avoir conscience que la vie est courte. Très simple à réaliser, la danse du Sirtaki a été créée sans exigence pour être appréciée par tous.

Les origines du Sirtaki

Avec l’image d’une danse populaire et folklorique, le Sirtaki est né il y a moins d’un siècle et a été rendu célèbre grâce à la scène finale du film Zorba le Grec, de Michael Cacoyannis, inspiré du roman de Nikos Kazantzkis, célèbre auteur crétois.

C’est Jean Vassillis, en 1964, qui a inventé la danse du Sirtaki. Tout vient d’une nuit au Festival de Cannes : Eddie Barclay et Jean Vassillis l’ont dansé toute la nuit et ont baptisé cette danse la nuit du Sirtaki, d’où son nom. Suite au succès du film Zorba le Grec, Jean Vassillis porta le surnom de « Monsieur Sirtaki » puis se prit au jeu de l’enseigner à toutes les célébrités.

C’est dans la scène finale du film Zorba le Grec, que l’on voit les deux personnages principaux faire quelque pas de Sirtaki sur une musique. Cette dernière deviendra mondialement célèbre par la suite. Initialement, ce petit pas de danse ne devait pas être du Sirtaki mais une danse traditionnelle, plus ancienne. Cependant, une blessure d’Anthony Quinn, l’un des comédiens, empêchait sa bonne exécution. Giorgos Provas, le chorégraphe, a alors proposé le Sirtaki, cette danse simple à réaliser et originaire des danses traditionnelles grecques.

Le sirtaki : comment le danser ?

Diminutif du mot grec Syrtos, le mot Sirtaki désigne un groupe de danses traditionnelles souvent opposées au pidikhtos. Ce dernier intègre des danses plus rapides et énergiques, incluant de nombreux sauts. Le Sirtaki comprend presque autant de syrtos lents que de pidikhtos rapides. Il est alors simple de danser le Sirtaki : une danse facile à apprendre, qui demande tout de même un peu d’énergie.

C’est avec sa variation de tempo que le Sirtaki se distingue tout au long de la danse. Le tempo commence en 4/4 accompagné de pas de danse lents et proches du sol. Puis, le tempo passe à 2/4 avec des pas qui s’accélèrent pour devenir plus légers et sautés. Un changement de rythme qui donne une danse très satisfaisante : un tempo lent qui permet un apprentissage en douceur, puis un tempo plus rapide pour y prendre du plaisir.

Le Sirtaki se danse généralement en ligne et à plusieurs. La danse veut que chaque danseur vient poser ses mains sur les épaules de ses voisins pour danser tous ensemble à l’aide de leurs jambes. Le Sirtaki peut aussi se danser en cercle ouvert. Mais la danse en ligne reste la plus courante : elle permet ainsi d’intégrer les spectateurs à la prestation.

Quel est l’intérêt de savoir danser le Sirtaki ?

Rassemblant le charme grec et la culture de la Grèce, le Sirtaki n’est pourtant pas une danse très ancienne. Mêlant lenteur et énergie, à l’image des Grecs. Un esprit grec que l’on retrouve dans le film Zorba le grec, mais aussi dans le livre de Kazantzakis. Il est aussi possible de le vivre en toute simplicité à travers quelques pas de Sirtaki accompagnés d’un bon repas, d’un verre d’ouzo pendant une soirée. Cet état d’esprit grec renvoie à une conscience que l’importance de la vie, et d’ainsi trouver une bonne raison de faire la fête.

Sur les dires des Grecs appréciant le Sirtaki, cette danse doit vous enseigner les préceptes de base de l’esprit grec : être une bonne personne, sacrifiant son temps pour ses amis et sa famille, capable de rire et de s’amuser, oubliant alors les tabous et les barrières sociales. Une vision idéale pour tous les amoureux de la Grèce.

Le Sirtaki : une danse de touristes ?

Parfois considéré comme une « attraction touristique », le Sirtaki n’est pas une danse traditionnelle et folklorique. En effet, certaines mauvaises langues se plaisent à croire que le Sirtaki n’est dansé que par les touristes, dans des hôtels construits pour les voyageurs, au bord des plus belles plages de Grèce. Rassurez-vous, il n’en est rien.

En Grèce, cette danse n’intéresse pas vraiment les jeunes, la trouvant dépassée. Ainsi, cette danse est souvent représentée dans les lieux touristiques. Cependant, cela ne signifie pas que les Grecs la méprisent et dénigrent cette chanson de leur culture récente.

Le Sirtaki est justement énormément dansé partout dans le monde, par toute la diaspora grecque. En effet, dans les années 70, énormément de Grecs ont quitté leur pays dans le but de fuir la dictature des colonels. Afin de conserver l’esprit grec, ils ont permis de le faire survivre, même à des milliers de kilomètres de leurs origines, en dansant le Sirtaki lors de cérémonies, mariages et autres occasions festives.