La préfecture du Morbihan a-t-elle vraiment interdit le transport d’instruments de musique ?

La préfecture du Morbihan a-t-elle vraiment interdit le transport d’instruments de musique ?

Pour lutter contre le coronavirus et sa propagation, le préfet du Morbihan a interdit les rassemblements festifs et le transport d’instruments de musique pouvant être utilisés lors de ces rassemblements. Les internautes ont immédiatement réagi et dénoncé cet arrêté préfectoral qu’ils jugent liberticide. Pourtant, dans les faits, il n’est pas interdit de transporter des instruments de musique. La situation est plus subtile et ceux qui ont commandé un instrument seront bien livrés.

Fabricants et vendeurs peuvent toujours livrer les instruments

En réalité, l’arrêté préfectoral n’interdit pas du tout de transporter des instruments de musique dans le Morbihan. En revanche, il est interdit de transporter des instruments et du matériel pour organiser un regroupement festif. C’est donc une prolongation logique de l’interdiction de ces regroupements festifs. Une interdiction supplémentaire qui vise à limiter les tentatives d’organisation sur des terrains privés.

Les magasins d’instruments de musique et les fabricants de ces mêmes instruments ne sont donc pas du tout concernés. Les acheteurs n’ont pas non plus de quoi s’inquiéter. Ils sont nombreux à se tourner vers des services comme Moneybanker.fr pour financer l’achat d’un nouvel instrument. Un investissement aussi important rend parfois impossible de supporter des délais de livraison supplémentaires. Ils peuvent donc être rassurés, les livraisons dans le Morbihan auront lieu.

Les musiciens très inquiets face à cet arrêté préfectoral

Sans surprise, les musiciens du Morbihan se sont aussi déclarés très inquiets à l’annonce de cette interdiction. Pour leurs concerts, ils ont besoin de transporter des instruments de musique et leurs revenus dépendent de ces concerts. Une telle interdiction pourrait donc les empêcher de travailler pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Pourtant, une fois de plus, ils ne sont pas touchés par cette interdiction. Si le concert qu’ils donnent est autorisé malgré les restrictions actuelles, alors ils peuvent transporter tout leur matériel sans problème. En cas de contrôle de la police, ils pourront facilement justifier l’objet de ce déplacement et prouver que le concert ne contrevient pas aux règles sanitaires actuelles.

Une décision préfectorale maladroite et mal comprise

Cette histoire d’interdiction de transporter des instruments de musique a donc fait beaucoup de bruit sans raison. Aussi étrange que puisse paraître la décision de publier un arrêté de ce type, il ne change pas grand-chose aux restrictions déjà existantes. Ce ne sont pas les instruments de musique ou les musiciens qui sont visés, mais les rassemblements privés de trop grande ampleur.

Face à la polémique, le préfet a réagi quelques jours après pour tenter de calmer la polémique. Malheureusement, son intervention a reçu moins d’attention que l’arrêté préfectoral. Il n’en reste pas moins, qu’il est encore possible de transporter des instruments de musique dans le Morbihan.